Crème réparatrice pour les mains

Publié le par malledefee.over-blog.com

 

IMG_3881.JPG

 

 La saison, bien que clémente, nous a rapporté le vent et la grisaille, le jardin bat son plein et nos mains subissent de plein fouet, les cueillettes de chataignes aux bogues piquantes, les ronces dans les arbustes à tailler et les cals provoqués par les outils. Alors voici une petite crème réparatrice qu'on apprécie après la douche!

 

La recette :

 

Phase huileuse :

-    8 % Cire émulsifiante

-    3 % Alcool cétylique

-    5 % Beurre de karité (apaisant, régénérant, favorise la cicratrisation)

-    5 % Huile d'argan (nourrissante, cicatrisante, gerçures)

-    2 % Huile de sésame (régénérante, assouplissante)

-    1 % Cire d'abeille (filmogène)

 

Phase Aqueuse

-   10 % Aloé Véra (apaisant, cicatrisant, hydratant, nourrissant)

-     4 % Glycérine (humectant, hydratant)

- 34,9 % Hydrolat de mélisse (adoucissant peaux irritées)

 

Ajouts :

-  20 % Macérat hydroglycériné de tépezcohuite (puissant cicatrisant et régénérant cutané)

- 0,5 % Allantoïne (kératolytique aide à éliminer les cellules mortes, apaisant)

-     1 % Bisabolol (cicatrisant, réparateur)

-     1 % Miel (nutritif, réparateur)

-     3 % Provitamine B5 (hydratant, réparateur)

- 0,6 % Conservateur

- 6 gouttes d'huile essentielle de lavande fine, 6 gouttes d'huile essentielle de myhrre, 8 gouttes d'huile essentielle de géranium.

 

 

Procédé :

Faire chauffer la phase grasse jusqu'à ce que le tout soit bien liquide pendant que la phase aqueuse doit chauffer aux alentours de 70°C (en dessous pour ne pas détériorer les actifs). Puis Verser la phase huileuse dans l'eau en fouettant énergiquement. Une fois l'émulsion formée, ajouter les actifs un à un, en mélangeant à chaque fois.

 

Verdict:

La crème à une odeur spéciale pas désagréable, et elle est bien ferme. Elle a aussi une jolie couleur parme qui n'est pas bien rendue sur la photo.  Pour ce qui est de son utilisation, c'est un bonheur, elle pénètre très rapidement dans la peau sans sensation grasse. L'effet filmogène de la cire d'abeille est peut-être un petit peu trop prononcé pour moi, la prochaine fois je n'en mettrai que 0.5%. Mais pour une première crème pour les mains, j'en suis ravie!

 

Publié dans Soin du corps

Commenter cet article

Irène 26/12/2011 16:27

Jolie recette !

Luciefer 20/10/2011 16:29


Très belle recette, la texture a l'air très cocooning.


malledefee.over-blog.com 26/10/2011 15:04



Oui la texture est très ferme dans le pot mais le produit fond immédiatement sur la peau, c'est un régal!